Accueil

Plan du site

La voix du coeur

Quoi 2-9 Sur le net ?

La Bonne Semence

Vidéo : L'histoire de Dieu

Animation Flash

L' amour

Débuter ma vie chrétienne

4 Etapes vers la vie

Grandir c'est plaire à Dieu

Qu'est-ce que le salut ?

A la recherche de la vérité

Vos témoignages

Message du mois

Etudes Bibliques

Versets Clé

Jésus T'M Junior

Musique MIDI

Oeuvre Vie Comblée

La Bible

La Bible en 1 an

Qui sommes nous ?

Sites amis, Liens

Le livre d'or

Contactez-nous

Retourner à la     1ere partie 

 Retourner à la page études bibliques 

C'EST TOI LE CHOIX DE DIEU

****************************************

DEUXIEME PARTIE

*****************************************************

    Selon Luc 24 versets 36 à 40, Jésus avait pour message : « La paix soit avec vous, regardez mes mains et mes pieds et reconnaissez que c’est bien moi ; et Il leur montra ses mains et ses pieds ». C’est ce qu’Il fit pour ce jeune Indou lors de notre réunion en Inde. Il ouvrit ses mains et dit : « Regarde mes mains je suis Jésus ». L’empreinte des clous prouvait Son amour. Seul, Jésus Christ porte l’empreinte des clous, pas Confucius ni Mahomet, ni Bouddah. Jésus porte les marques éternelles qui prouvent ce que nous valons toi et moi aux yeux de Dieu. C’est ce principe de vérité qui initie ta nouvelle vie avec Dieu. Il t’apprécie. Si tu en doutes, souviens-toi de ses cicatrices. Parle de ta valeur pour Dieu tel que tu es. Il t’aime, Il l’a prouvé. Tu peux faire confiance à Son amour.

Message 7 : UNE SOLIDE ESTIME DE SOI.

    Dans ce message, TL Osborn soulignera ces faits personnels : puisque c’est le moi que Dieu voit c’est le moi que je serai ! Il est juste d’estimer ce que Dieu estime, d’apprécier ce qu’Il apprécie. J’accepte la valeur que Dieu m’attribue.

Créé à l’image de Dieu, tu appartiens à Son espèce.

Un peintre vit un mendiant assis de l’autre côté de la rue.

    Percevant l’ouvrage de Dieu en chaque être humain, l’artiste peignit l’homme comme il pensait qu’il pouvait éventuellement devenir, puis il appela le mendiant pour lui montrer le tableau :

« C’est moi ? dit le mendiant ».

« C’est l’homme que je vois en vous ! » répondit l’artiste.

« Si c’est l’homme que vous voyez en moi, dit le mendiant avec une nouvelle détermination dans son regard, c’est l’homme que je serai ! »

    La valeur que Dieu t’a donné ne vient pas des gènes supérieurs transmis par des parents d’élite. Ta valeur devant Dieu se mesure ni à ton avoir, ni à la couleur de ta peau, ni à une intelligence hors pair mais à des diplômes de hautes études créés par Dieu. Tu fais partie de Dieu, il n’est que juste d’estimer ce que Dieu estime et d’apprécier ce que Dieu apprécie. Toutes sortes de miracles se produisent lorsqu’on accepte sa valeur et son potentiel.

La Bible dit : « Vous êtes l’ouvrage de Dieu » (Ephésiens 2 verset 10).

    L’auteur de la plupart des Psaumes s’émerveille de la manière dont Dieu a créé les humains. Au Psaume 8 versets 5-6, il s’écrit : « Tu les as faits de peu inférieurs à Dieu et Tu les as couronnés de gloire et de magnificence ; Tu leur as donné la domination sur les oeuvres de tes mains ; Tu as tout mis sous leurs pieds ».

    Avec une estime de soi solide et positive on peut dire : « J’accepte la valeur que Dieu m’attribue ». En disant cela tu permets à Dieu de t’améliorer au maximum dans ce monde.

    En t’estimant toi-même, tu es débarrassé de toute jalousie car tu ne veux plus jamais être quelqu’un d’autre.

    En t’estimant toi-même, tu mets fin à l’infériorité car tu es de l’espèce de Dieu et Lui en toi est plus grand que toute personne ou puissance extérieure.

    En t’estimant toi-même, tu cesses de craindre l’échec ou la défaite car lorsque toi et Dieu travaillent ensemble rien ne peut vous arrêter.

    En t’estimant toi-même, tu as du courage, tu te sais invincible lorsque Dieu oeuvre en toi.

    En t’estimant toi-même, tu te redresses et tu regardes l’avenir avec une confiance nouvelle, tu marches d’un pas assuré et tu atteins le niveau d’importance pour lequel Dieu t’a créé.

Message 8 : AIME COMME TU ES.

    Dans ce nouveau message TL Osborn soulignera ces faits personnels :

    Je suis magnifique ; Dieu a un plan pour moi que personne d’autre au monde ne peut réaliser aussi bien que moi. Je suis de souche royale ; Dieu et moi ensemble, nous sommes imbattables nous sommes là pour encourager les autres.

    Tu es quelqu’un ; quelqu’un d’aimé et quelqu’un d’important ; Dieu croit en toi tu fais partie de Son plan, tu es un exemplaire unique. Le seul toit que Dieu ait ce sont les idées et les paroles qui s’implantent dans l’esprit d’un enfant pendant les trois ou cinq premières années de sa vie qui déterminent le style de vie et l’attitude que cet enfant conservera toute sa vie.

    Quand le fou Karioti a été guéri et qu’il est né de nouveau pendant notre croisade de Niéri, voici les premiers mots qu’il a entendu : Karioti, tu es magnifique, tu as de la valeur pour Dieu et pour les autres. Dieu a un plan pour toi que personne d’autre au monde ne peut réaliser aussi bien que toi. Le plan de Dieu dépend de toi, Karioti, tu es mon frère, ton père c’est le mien. DIeu a payé le même prix pour toi que pour moi ; tu es formidable car Dieu dit que tu es de souche divine. Dieu est avec toi, tu es destiné à réussir. Toi et Dieu en toi, vous êtes imbattables. Karioti on t’aime, tu es merveilleux !

    Ces paroles ont modelé la vie de Karioti, il est immédiatement allé partager Christ avec les autres. Il a trouvé du travail, il est devenu productif, il aimait les gens, il leur a parlé de Christ, il croyait à son importance pour Dieu, il croyait au succès, il était gagnant dès le début de sa nouvelle vie avec Christ. Personne n’a dit : « Attention Karioti, tu n’es qu’un pécheur sauvé par la grâce, tu n’es qu’un vermisseau chétif et indigne, fais attention de ne pas succomber à la tentation de peur de perdre ton salut. Ne l’oublie pas, le diable est fort, il te trompera ; Dieu va te mettre à l’épreuve pour te châtier si tu pèches ; Il t’attirera des calamités pour te juger. Tu es indigne, tu es faible, tu n’es qu’un nouveau-né en Christ ; tu dois penser petit et t’attendre à des problèmes pour t’apprendre l’humilité » !

Au contraire, Karioti a cru que Jésus était venu vivre en lui pour oeuvrer et témoigner à travers lui.Il a cru que Jésus était son seul Seigneur et Maître. Il a cru à l’estime et à l’amour de Dieu ; il a cru à son importance devant Dieu.

L’exemple de Karioti a revalorisé les gens quand il les a aidés à connaître le Christ qui l’avait guéri et sauvé à un si grand prix.

C’est pour toi aussi que Dieu a payé ce prix suprême : le sang et la vie de Son Fils unique, Jésus Christ. Il ne payerait pas ce prix pour un rien-du-tout ; Il ne payerait ce prix que pour quelqu’un.

    Peut-être penses-tu être indigne des bienfaits de Dieu à cause de ton passé, mais souviens-toi ceux que Jésus a sauvé par Sa mort étaient des pécheurs ; Dieu n’offre Son pardon qu’à ceux qui ont mal fait. Sa rédemption est pour ceux qui sont perdus. Jésus t’accueille à bras ouverts, Il t’aime comme tu es. La bible dit que tu peux tout faire par Christ qui te fortifie (Philippiens 4 verset 13).

    Sa force en toi c’est Son amour à l’oeuvre en toi et c’est le plus grand pouvoir au monde. Dieu suscite en nous à la fois la volonté et l’action afin que ses desseins soient exécutés (Philipiens 2 verset 13).

    Partageons l’opinion de Dieu à ton sujet tu ne veux pas détruire le merveilleux être qu’Il a créé, tu apprécies ton corps, ton cerveau, tes poumons, tes organes vitaux, ton sang, ton coeur.

    Puisqu’Il t’accepte, tu t’acceptes toi-même et tu commences à accepter les autres ; tu parles pour lui et le salut vient chez ceux à qui tu as parlé. Tu pries Dieu et des changements merveilleux se produisent pour les autres ; tu poses tes mains sur les malades et Sa merveilleuse puissance les guérit. Ton corps est devenu Son temple ; tu es autorisé à agir de Sa part.

    Tu fais partie du plan de Dieu pour bénir, guérir, aider et relever les autres.

    Quand tu réalises que tu représentes Dieu, ton système de valeurs et ta perspective humaine sont valorisés ; tu deviens numéro 1. Dieu est en toi, Il vit à travers toi. Tu ne peux apprécier, aimer ou relever les autres à moins de t’apprécier et de t’aimer toi-même et d’être valorisé par ta propre estime.

    L’évangile de Jean chapitre 1 verset 3 dit que tout ce qui existe a été créé par Lui. Absolument rien n’a pris naissance sans Lui. Tu fais partie de tout ce qui existe. Dieu t’a créé ; apprécie Sa création à sa juste valeur car ce qu’Il crée est parfait.

    Estime toi et permets à Dieu de devenir en toi et à travers toi tout ce qu’Il est ; alors tu deviendras Dieu en action. Dieu vivra à travers toi ! Apprends à dire : « Je suis ici pour Dieu ; je suis fait pour qu’Il vive en moi et à travers moi : nous faisons équipe, nous partageons cette vie, nous sommes des gagnants, nous relevons les autres ».

Message 9 : DIEU OPERE A TRAVERS TOI ET MOI.

    Ce n’est qu’à travers moi que Dieu peut tendre la main à une humanité en détresse. Il n’a d’autres mains que les miennes c’est pour cela que Dieu m’estime ; je suis essentiel à Son plan d’amour.

    En France, pendant la deuxième guerre mondiale, une belle statue de Jésus fut gravement endommagée. Les habitants de cet endroit aimaient leur clocher. Ayant, avec amour ramassé les morceaux, ils réparèrent la statue brisée du Christ qui décorait le parvis de l’église. Les fractures et les réparations leur rappelaient les cicatrices du Christ qui avait souffert pour eux ; chaque partie de la statue leur était précieuse et ils la remirent en état sauf les mains, jamais retrouvées.

    Certains dirent : « A quoi bon un Christ sans mains » ? Cette remarque inspira quelqu’un d’autre à faire fixer à la statue une plaque de bronze portant ces mots : « Je n’ai de mains que les tiennes ». Un jour, ayant vu la statue restaurée de ce Christ sans mains, un visiteur écrivit ces lignes : « J’ai besoin de tes deux mains pour remplir mes desseins et c’est ton pied qui doit guider les âmes vers Mon chemin, par tes lèvres Je veux leur dire que Je suis mort pour eux, et c’est ta vie que Je sanctifie pour les conduire à Dieu ».

    Le seul moyen pour Christ de tendre les bras et d’imposer ses mains pour bénir les autres c’est à travers ceux qui lui ont permis de venir vivre en eux et à travers eux. Tu es Son corps aujourd’hui. Ton ministère dans ton entourage s’exprime à travers toi ; Il aspire à parler aux hommes de leur salut et à les convaincre de l’Evangile et Il peut le faire à travers toi ; Il veut visiter les perdus, les malades, les prisonniers et les bénir. Il peut désormais le faire à travers toi ; Il n’enverra pas d’anges pour faire Son oeuvre chez les humains ; Il oeuvre à travers toi et moi. Si nous avons autre chose à faire ou si nous nous jugeons indignes ; si nous pensons que nos affaires personnelles comptent davantage ; si nous pensons ne pas avoir le temps alors notre Christ est comme cette statue : Il n’a pas de mains.

    Dieu a toujours cru en nous. Son plan initial en créant Adam et Eve à Sa propre image, c’était qu’Il partage Sa vie, Ses desseins, Son oeuvre d’amour sur cette terre. Le péché, entré dans la race humaine, nous avait séparés de Dieu et nous a condamnés à mort mais Dieu n’a jamais cessé de croire en nous ; Il nous aimait trop pour nous abandonner. Son Fils, Jésus Christ, a donc pris sur Lui le châtiment de tous nos péchés. Il nous a rachetés et restitués à Dieu comme si nous n’avions jamais péché. C’est l’amour qui a eu l’idée de ne pas nous laisser mourir dans nos péchés.

    Jésus a prouvé ma valeur devant Dieu, Il a payé pour moi en donnant Sa propre vie. Je vaux le prix que Dieu a payé pour moi ; je ne condamnerai plus jamais ce que DIeu a racheté à si grand prix ; je ne dénigrerai jamais ce que Dieu a relevé si cher.

Message 10 : TELS PARENTS TEL ENFANT.

Dans ce message, TL Osborn souligne ses faits personnels :

J’ai conscience de ma valeur propre.

    Je sais que Dieu me destine à Son style de vie et je sais qu’Il me considère comme Sa meilleure création et qu’Il veut Son meilleur dans ma vie. Tout ce qui peut se dire de Dieu, peut se dire de ses enfants. Je suis Son enfant, je fais partie de Sa famille.

    La Bible dit dans la Genèse, que Dieu créa le genre humain à Sa propre image ; Il le créa à l’image de Dieu ; Il créa homme et femme. Genèse 5 verset 1 ajoute que les êtres furent créés à la ressemblance de Dieu. Dieu a créé les humains aussi semblables à Lui qu’un enfant est semblable à ses parents naturels. Plus tard, la Bible nous dit qu’Adam et Eve eurent un fils qu’ils appelèrent Set. Les mêmes mots sont employés pour décrire la ressemblance entre Set et Adam, son père, que pour décrire la ressemblance entre toi et Dieu, ton Père.

    Adam engendra un fils à sa ressemblance, selon son image dit Genèse chapitre 5 verset 3. Ce qu’on peut dire des parents, on peut aussi le dire de leurs enfants. Dieu a formé le dessein que l’on puisse dire de toi tout ce qu’on peut dire de Lui. La Bible explique le style de vie et le plan de vie pour toi et moi. Il dit dans la Genèse chapitre 1 verset 28 Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et l’assujettissez et dominez sur tout ce qui vit. Genèse chapitre 1 versets 29-30 dit toutes les possessions terrestres données au genre humain. Dieu ne destine ni toi ni moi à la pauvreté, à l’infériorité, à la maladie, à la dépression, à la pénurie, à l’insécurité. Dieu n’a jamais créé personne inférieur ni toi ni moi, ni aucune personne humaine. La famille de Dieu doit représenter Dieu et refléter Son style de vie sur terre. Tu te demandes ce que tu peux faire.

    Le premier pas consiste à reconnaître ta valeur ; alors des semences de grandeur germeront en toi. Ces semences croîtront ce sera comme un miracle à l’oeuvre en toi. Tu auras conscience de ta valeur, de ta dignité et tu agiras et parleras en conséquence. Ton respect de toi-même te fera respecter. Les autres te traitent comme tu te traites toi-même. Ils te voient comme tu te vois. Tu mérites la confiance d’autrui quand tu t’habitues à te faire confiance toi-même. Ce sont tes propres pensées, paroles et actions qui indiquent la valeur que tu attaches à ta vie. N’entretiens plus jamais des pensées dégradantes à ton sujet. Ne parle jamais, n’agis jamais comme quelqu’un de secondaire.

Message 11 : Valoriser les autres.

Dans ce message TL Osborn soulignera ses faits personnels :

Mon héritage est d’avoir le meilleur de Dieu, de vivre aux côtés de Dieu et d’employer ses richesses et Sa puissance pour mon propre bien et celui des autres.

    L’amour de Dieu n’abandonnera jamais ni moi ni personne, il n’échoue jamais. Je ne serai donc jamais perdant. Jésus a dit dans Matthieu 25 verset 35 : « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais étranger et vous m’avez recueilli, j’étais nu et vous m’avez vêtu, j’étais malade et vous m’avez visité, j’étais en prison et vous êtes venus vers moi. Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous les avez faites ».

    Si nous voulons réellement découvrir Jésus-Christ, nous le trouverons dans les prisons, auprès des malades et des nécessiteux. C’est en les servant que nous découvrons et servons Christ.

    Une jeune femme se convertit à New York et devint un grand gagneur d’âmes. Avant, cette femme avait été une droguée et une prostituée. Elle avait perdu un bras dans une bagarre et porte une prothèse. Après sa conversion, elle crut à sa valeur devant Dieu. Tout en étant une ex-prostituée, et handicapée elle se dit qu’elle avait un rôle essentiel dans le plan-amour de Dieu. Elle comprit que Dieu voulait tendre ses mains pour toucher, aimer, sauver, guérir et bénir d’autres prostituées et d’autres sans église. Elle se rendit compte qu’Il voulait le faire à travers elle ; qu’elle-même était le Corps de Christ Il vivait en elle maintenant et Il guérirait, aimerait et relèverait les autres à travers elle quand elle agirait en Son nom. Elle voulait trouver le moyen d’atteindre ceux qui souffraient comme elle avait souffert. Elle a remué ciel et terre pour trouver un moyen de les aider.

Il y avait trois cinémas porno dans un quartier mal famé de New York ; celui du milieu était à vendre. Cette jeune femme n’eut de cesse qu’elle, et d’autres qui oeuvraient avec elle, aient de quoi acheter cette ancienne salle porno. Ils commencèrent à annoncer l’évangile dans le quartier qui en avait tellement besoin. Juste en face de l’entrée de leur salle il y avait trois hôtels fréquentés par des souteneurs et leurs prostitués. Voilà l’endroit où cette jeune femme, ex droguée, prostituée régénérée, choisit d’oeuvrer pour Dieu. Elle avait l’optique de Dieu ; elle savait qu’elle ne pouvait L’aimer et Le servir qu’en aimant et en servant ceux qui souffraient : les marginaux que personne n’aimait et qui ne mettraient jamais les pieds dans une église. Aujourd’hui, cette salle est devenue une salle fréquentée par des centaines de nouveaux chrétiens.

    Au lieu de condamner le cancer social de ce bas quartier, ce groupe de gagneurs d’âmes s’y est installé et a commencé à guérir ce cancer.

    Ils ont démontré la vraie voie chrétienne en action et le vrai système de valeurs que Dieu applique aux gens. C’est le seul moyen de découvrir une vraie foi en Dieu. Ce que tu fais aux autres, tu le fais à Christ. On ne découvre pas la foi par de belles paroles dans une église mais par de belles actions hors de l’église.

    Une fois que l’on découvre le système divin des valeurs, on ne voit plus jamais de cas désespéré. Dire que quelqu’un est un cas désespéré, c’est nier l’amour de Dieu pour cette personne. Dire que Dieu manque d’amour, c’est dire que NOUS manquons d’amour car Il ne peut aimer qu’à travers nous. Dieu est amour, Il aime les gens, Il les aime à travers nous, et Son amour ne faiblit jamais.

    Dans une grande église d’Amérique, j’ai entendu un jeune pasteur qui disait : Il y a neuf ans nous sommes arrivés ici sans rien du tout ; nous n’avons pas attendu que les gens viennent vers nous, nous sommes allés les trouver comme faisait Jésus. Nous ne sommes pas sortis du quartier pendant dix-huit mois. Tous les jours, du matin au soir, ma femme et moi, nous sommes allés frapper aux portes, visité les prisons, les hôpitaux et les foyers. Nous avons amené les gens au salut là où ils vivent, travaillent, souffrent et meurent. Nous sommes allés vers ceux qui avaient des problèmes.

    Neuf ans ont passé et plus de deux mille personnes sont fidèles dans cette assemblée. Des familles qui étaient dans la misère, d’ex-prostituées, des repris de justice et d’anciens ivrognes sont redevenus des membres productifs de la société. Ils ont produit une petite armée de chrétiens dynamiques qui sont des gagneurs d’âmes. Ils ont découvert le système divin des valeurs. Fréquentée par des sénateurs, des docteurs, des avocats cette église est devenue un puissant instrument pour l’oeuvre de Dieu. Ce pasteur a découvert le principe essentiel de la vie ; il a découvert qu’en servant ceux qui ont faim et soif, ceux qui sont nus, en servant les orphelins, les prisonniers, les malades et les malheureux, il sert réellement le Christ.

    La Bible dit dans l’épître aux Galates chapitre 5 verset 6, que la foi agit par l’amour et Jean demande : « Si tu n’aimes pas ton frère que tu vois, comment peux-tu aimer Dieu que tu ne vois pas ? » Donc aimer Dieu c’est aimer les autres. Alors, 1 Jean 4 ver18, dit : « N’aimons pas en paroles ni avec la langue mais en action et avec vérité ». Jean demande dans sa première lettre, chapitre 3 verset 17 : « Si nous voyons quelqu’un dans le besoin et ne faisons rien, comment pouvons-nous parler de servir Dieu » ? On découvre la foi véritable qu’en agissant par amour véritable envers les autres. Jésus se trouve là où les gens se trouvent dans le besoin. Notre réaction à leur besoin, c’est notre réaction envers Jésus. Le principe c’est de saisir l’optique de Dieu d’accepter les êtres humains selon leur valeur devant Dieu. Il veut te faire découvrir le fait essentiel à savoir que c’est pour son style de vie et pour remplir ses desseins ici-bas qu’Il a créé toute personne humaine y compris TOI. La découverte de ce principe donne sa perspective à ta vie ; elle te donne une dignité et une raison d’être ; elle te confère une noblesse royale, une juste estime de toi-même.

Message 12 : NE DEPRECIE JAMAIS, APPRECIE TOUJOURS.

    Plus Dieu est fort en moi, mieux Il peut relever les autres à travers moi ; je suis Son point de départ ; ma vie est le souffle même de Dieu. Sa vie en moi veut dire que Son amour est en moi, Dieu est à l’oeuvre en moi

    Dieu relève avec tes mains.

    Plus l’amour te remplit, plus il y aura d’amour qui s’exprimera à travers toi. Ce ne sont pas les pauvres qui peuvent aider les pauvres, ce ne sont pas les dépressifs qui peuvent aider les dépressifs ; seuls les gens heureux peuvent rendre les autres heureux ; seuls les gens positifs peuvent rendre les autres positifs. Tu es le point de départ de Dieu, la plus grande réalisation de la vie c’est d’être la personne formidable que Dieu a créé en toi. Méconnaître ce noble but, aboutit à la frustration, au chagrin et à la dégradation.

    La raison pour laquelle il y a tant de solitude, de dépression d’abus de la drogue et de la sexualité d’insécurité et même de suicides, c’est parce que les gens ne s’estiment pas eux-mêmes. Ils se voient comme un.

    Ils se voient comme un simple point dans l’univers, ils se regardent dans la glace et se sentent insignifiants, isolés et sans espoir.

Quand tu découvres ta valeur en tant que personne créée par Dieu pour le représenter ta vie prend une raison d’être : tu te dis soudain : « Je suis fait pour réussir ; je n’ai pas été mis ici pour émarger à l’assistance sociale ni pour vivre dans la honte ou la solitude. Dieu et moi pouvons faire route ensemble. Nous pouvons transformer notre monde ». Tu regardes dans le miroir à l’aube d’un jour nouveau et tu ne vois plus « un rien du tout » déprimé, rejeté, abattu, tu vois la création de Dieu en chair humaine. Tu t’écries : « Bonjour, Dieu ! Je vois Ton ouvrage en moi. Je suis fait de main de maître, créé pour être Ton partenaire. Dieu, comme Tu es beau en moi ce matin, quelles belles actions productrices avons nous produites pour aujourd’hui toi et moi. Mon ami, pour réussir résolument, obtenir le meilleur de la vie, il est essentiel de reconnaître ta valeur propre, discerne ton potentiel ».

    Tu es comme Christophe Colomb parcourant des yeux le Nouveau Monde. Il y a des trésors à découvrir et à exploiter dans ta vie. Ils assureront ton bonheur et ta santé. Tu seras productif et tu réussiras et d’innombrables autres personnes profiteront de ta réussite. Ta pensée est comme de l’électricité qui peut être captée, domestiquée, transformée en une productivité créatrice pour toi-même et pour le bien des autres. La vie de Dieu en toi, veut dire que Son amour est pour toi ; il est illimité, guérissant, relevant, bénissant toi et les autres à travers toi.

Message n°13 : PARTAGE SON STYLE DE VIE.

    En découvrant le prix que Dieu a payé pour toi, tu découvres la valeur intrinsèque de chaque personne humaine, tu te rends compte que Dieu a payé ce prix afin de revenir vivre en toi. Selon Son dessein initial, Il vit en toi afin de partager Son style de vie avec les autres en toi et par toi. On est pour sauver les autres, on est relevé pour relever les autres, on est béni pour bénir les autres.

La Bible dit (Galates chapitre 6 verset 7) : « ce qu’on aura semé on le moissonnera aussi. Ce que tu plantes tu le récolteras ». Quand tu sèmes l’amour et la bonté, tu les moissonneras. Si tu sèmes jugement et condamnation, tu seras jugé et condamné par les autres. Si tu es compatissant, on aura compassion de toi. Le genre de graine que tu sèmes chez les autres, c’est le genre de vie que tu moissonneras toi-même.

    Le système de valeurs de Dieu est capté dans ces quelques lignes pour le bénéfice de quiconque veut réussir dans la vie. Trouve un besoin, apporte ton aide, trouve une souffrance et offre un remède. Trouve un désir et passe à l’action. Trouve un problème et crée une solution.

    Ce couplet exprime le principe qui a produit les millionnaires par ce fait et réalisant le prix payé par Jésus Christ pour racheter toute personne, tu découvre le principe de te bénir toi-même en bénissant les autres ; d’éprouver la guérison dans ta propre vie lorsque tu apportes la guérison à ceux qui sont dans le besoin.

    Ne te sens jamais seul : c’est pourquoi nous disons que tu peux réussir en aidant les autres à réussir. Jésus a dit (Luc chapitre 6 verset 38) : « Donnez et l’on vous donnera, une bonne mesure serrée, secouée et qui déborde ». Autrement dit : tout ce qu’on donne, on en reçoit d’avantage. Jésus a posé une règle générale dans l’évangile de Matthieu 7 verset 12 : « Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le de même pour eux ». En d’autres termes ce que tu sèmes chez les autres, les autres te le rendront à leur tour.

    Jésus a dit que nous devins planter une semence ; Il dit en Luc 8 verset 11, que nous devions planter une semence. La semence c’est la Parole et selon Matthieu 13 verset 38 le champ c’est le monde, le monde de gens qui nous entourent. Sème la bonté autour de toi et tu moissonneras la bonté ; en retour, déteste les gens et tu seras détesté ; envie les autres et tu seras envié. Si tu veux être heureux, ouvre ta porte, ton coeur et tes oreilles aux autres et tu ne te sentiras jamais seul. Tu le feras quand tu découvriras le système divin des valeurs humaines.

    Ce que Jésus a fait pour les autres, nous a montré Dieu agissant en Lui. Ce que nous faisons pour les autres, montre Christ agissant en nous. Jésus nous a montré Dieu par ce qui est arrivé à ceux qui ont croisé Sa route. Nous montrons la nature de Dieu dans notre vie par ce qui arrive à ceux qui croisent notre route. On grandit en aidant les autres à grandir ; on prospère en les aidant à prospérer. On apprend en enseignant ; on gagne en partageant, on moissonne en plantant, on reçoit en donnant. Quel changement dans ta vie quand tu découvres Dieu revenu vivre en toi pour partager Son style de vie et Son abondance avec les autres à travers toi !. Il apprécie tout le monde ; Il l’a prouvé par ce qu’Il a payé pour chaque personne. Il travaille à travers toi pour montrer son amour et son estime des autres. Tu découvres qu’Il se manifeste à travers toi et cette découverte valorise ta vie.

    Comme dit la chanson, une cloche est faite pour carillonner ; une mélodie est faite pour chanter. L’amour ne peut pas être emprisonné. L’amour n’est amour qu’en étant donné aujourd’hui.

Regarde les autres : comme Jésus a dit dans Jean 4 verset 35 « Regarde les champs » ! Lorsque tu vas vers les autres, Dieu leur tend les bras à travers toi et Il te tend les bras à toi aussi. C’est en bénissant les autres que tu es béni toi aussi.

    Alors penses-y quand tu regardes les autres. Plante en eux ce que tu veux récolter dans ta propre vie. Tu es maître de ta moisson ; sème simplement chez les autres ce que tu veux moissonner et Dieu réalisera tes grands rêves En apprenant, tu découvres le principe clé qui te garantit la paix, le bonheur, le succès et l’épanouissement.

Message 14 : PRENDS CONSCIENCE DE TA VALEUR.

    La vie de Dieu est en toi ; ce qui veut dire que Sa puissance est en toi illimitée, miraculeuse, positive et productive pour atteindre les autres à travers toi.

    Ne te sens plus jamais abandonné, isolé, coupable ou condamné ; ne te sens plus jamais inférieur, dépourvu de valeur, confus, désemparé, craintif ou anxieux quand tu reconnais tes racines divines, quand tu vois que tu es la demeure qu’Il s’est choisie, quand tu découvres comme il est facile de faire l’expérience de Dieu en toi, tu renais à l’estime de toi-même.

    Ta vie toute entière devient le miracle de Sa vie divine qu’Il t’a insufflée.

J’ai paraphrasé plusieurs des puissantes déclarations du Psaume 91 : « Dieu est ton refuge et ta force, Il te délivre de chaque piège et de chaque fléau. Il te protège ; Sa vérité te sert d’armure nuit et jour ; tu ne crains rien, même si le malheur frappe autour de toi, ta sécurité est en Dieu. Rien ne l’abat et Il vit en toi. Aucun mal ne t’atteint, aucun fléau ne vient sur ta demeure parce que Dieu y est. Ses anges veillent sur toi là où tu es. Ils te portent au-dessus de tout danger qui te barre le chemin. Tu peux marcher au-dessus de n’importe quel ennemi qui te veut du mal. Ses bénédictions résultent de Son amour pour toi et de ton amour pour Lui.Dieu connaît ton nom et te met dans un lieu élevé. Quand tu fais appel à Lui, Il te répond. Il est avec toi dans la détresse. Il te délivre et Il t’honore ; Il te comble de jours et te montre Son salut ».

    La personne humaine est la seule création sur terre qui aspire à se respecter et à s’estimer soi-même.

Les humains tolèrent mal la vie sans dignité. Elle les conduit à se terrer dans une chambre en fermant les volets ; à éviter les autres, à coucher dans le fossé ou le caniveau et à mourir petit à petit victime de leur solitude.

    Cette résignation au néant, ce concert de futilité ou de reddition n’atteignent que ceux qui ignorent encore leur propre valeur, leur dignité, leur potentiel pour une vie heureuse et prospère.

Tu es né pour être grand et non médiocre, tu es créé pour la santé, non pour la maladie, tu es ici pour réussir pas pour échouer.

Tu es créé pour l’abondance et le bonheur non pour la pénurie et les déceptions.

Tu es fait pour l’estime la dignité et les grandes réalisations. Tu n’es pas fait pour la honte et les injures et la faillite ; tu vas renaître à l’estime de toi-même ; tu seras tranquille au lieu d’être sous tension.

    Une calme assurance remplacera tes craintes ; tu seras cohérent plutôt que confus ; enthousiaste plutôt que dépressif. Ton énergie chassera la fatigue et l’ennui ; tu te pardonneras au lieu de te condamner.

    Tu deviens la manifestation de Dieu ; les désirs de Dieu sont manifestés à travers toi. Tes ambitions résultent de Ses ambitions en toi ; tu deviens un miracle vivant avec une puissance qui oeuvre en toi et par toi. Tu deviens Dieu en action.

Tu découvres ta valeur divine.

Tu commences à penser, agir, parler comme quelqu’un d’important quand tu découvres ta valeur propre ; tu apprends à t’apprécier et à t’estimer parce que Dieu vit en toi.

Tu exerces une influence positive et valorisante dans ton propre foyer, dans ta ville et dans ton monde.

Comment serais-tu négatif ou abattu quand l’évidence prouve que tu es créé selon le modèle de Dieu ?

Message 15 : LE MAÎTRE ARTISTE.

    On dit que Michel Ange a ébauché au moins quarante-sept grandes statues taillées dans le marbre.

A ma connaissance, il n’en a terminé que quatorze, telle que la statue colossale de David, la Pieta, et le marbre monumental de Moïse.

Pensez-y, pas moins de trente grands chefs-d'œuvre conçus et ébauchés par ce sculpteur de génie sont restés inachevés.

Heureusement, ses études, dans le marbre, ont été conservées dans un musée italien. Certaines ne détaillent qu’une main, une jambe, un coude, une épaule, un pied sans orteils.

La conception totale du maître artiste ne s’est jamais matérialisée.

Le reste du corps reste figé dans le marbre, bloqué à jamais. Il ne deviendra jamais ce que Michel Ange envisageait, mais Dieu qui t’a créé à Son image, a décrété que ce ne serait pas ton cas, Il t’a marqué de Son sceau, Il a mis cette brochure entre tes mains parce qu’Il a décidé que tu es un de ses chef-d'œuvre. Il veut que tu découvres le principe de ta valeur propre.

    C’est toi le choix de Dieu : La matière qui te compose est du premier choix ; tu es racheté ; Il a payé le prix intégral ; tu es fait du marbre le plus pur ; la pureté d’une personne humaine dessinée et créée par Dieu à Sa propre image avec un potentiel absolument illimité. Tout est déjà en toi.

Le maître sculpteur tend Sa main à travers ce message pour te toucher par Sa puissante force miracle. Pour révéler à travers toi, une entière et merveilleuse expression de Sa puissance.

    Toute Sa valeur est en toi. En te dénigrant, en t’abaissant, en te condamnant, tu limites ce que le maître peut produire en toi ? Quand tu dis « oui », Il a la main libre pour développer tout ton potentiel.

    Quand tu dis « non, je n’en suis pas digne, je ne vaux rien, je suis incapable, inférieur », tu lies la main du Maître et ta vie est comme un de ces marbres inachevés de Michel Ange où il n’a sculpté en détail qu’une tête, qu’une jambe ou un bras.

    La plus grande tragédie serait de vivre et de mourir sans jamais sortir de toi-même ; sans jamais mettre en valeur tes possibilités. Découvre ce principe et découvre que tel ne sera pas pour toi.

    Ton plus grand triomphe est de te découvrir en Christ ; de découvrir la vie riche heureuse et bien remplie pour laquelle Il t’a créé puis de développer cette vie illimitée en la semant dans les autres et en moissonnant le style de vie abondante de Dieu : une paix totale, le bonheur, le succès et l’épanouissement.

Message 16 : ACCEPTE L'ÉVALUATION DE DIEU.

    Maintenant, il est temps de montrer au Maître par ton action, que tu acceptes Son nouveau système de valeurs pour toi et les autres.

Que dois-tu faire ?

Pas grand chose ! Confesse simplement ce que tu crois, confesse que ces nouvelles idées, ces nouveaux rêves, sa nouvelle évaluation donneront le diapason à ta vie.

Ensuite, décide de faire quelque chose de concret concernant ces principes.

Réduisez tout le principe de la conversion à deux simples pas. Selon Romains 10 v 9, « Si tu crois dans ton coeur que Dieu a ressuscité Jésus d’entre les morts ».

Deuxièmement, « si tu confesses de ta bouche qu’Il est ton Seigneur, tu seras sauvé ».C’est le principe qui permet de recevoir n’importe quel bienfait de Dieu.

Premièrement : crois-le dans ton coeur ; c’est ta foi.

Deuxièmement : confesse-le aux autres avec ta bouche. Partage-le, apporte-le aux autres, c’est ton ministère. Ce moment est l’un des plus importants de ta vie.

    Toi qui es jeune, tu veux faire partie du plan de Dieu pour ta vie, te voilà transformé pour toujours. Toi qui es moins jeune tu peux également faire volte face et commencer une vie toute neuve, une vie utile et positive. Il n’est jamais trop tard quand tu reçois une nouvelle vision.

David ben Gourion, fondateur de l’état d’Israël, avait 70 ans passés quand il a appris le Français.

Le peintre Le Titien a peint des chefs-d’oeuvre à l’âge de 98 ans.

Tu es aussi jeune que tes rêves, que tes nouveaux projets, tes nouvelles idées et ton nouveau système de valeurs.

A Tulsa, un vieux monsieur de 94 ans, est récemment venu nous voir, Daisy et moi dans sa chaise roulante. Il fait des réunions à la prison tous les samedis. Il a déjà gagné plusieurs centaines d’âmes pour Jésus Christ.

    Savez-vous ce qu’il voulait ? - Un projecteur et la série de nos croisades qui contiennent nos messages enregistrés sur le vif ; nos prières pour les inconvertis et les malades et les miracles opérés chez ceux qui ont accepté Christ. Il allait traverser l’Amérique pour passer les films et parler de Jésus.

Sans être pasteur, il a eu l’idée de Dieu au sujet de la vie et il a réalisé combien Dieu estime chaque personne et combien chacune a de valeur à ses yeux. Il nous a dit : « Pas question de mourir ,j’ai trop à faire ! Il y a trop de gens qui sont perdus et qui ont besoin de Jésus et je dois leur parler de Lui ». A 94 ans il n’avait pas le temps de mourir.

    Quel bel exemple de quelqu’un qui avait compris l’attitude de Dieu et assimiler son système de valeur !

    Tu vois personne n’est trop vieux j’ai été sauvé à 12 ans, à 15 ans j’étais prédicateur, je me suis marié à 18 ans, j’ai été missionnaire en Inde à 21 ans.

    Personne n’est trop jeune ni trop vieux, aujourd’hui c’est ton jour et Dieu te permet d’entendre ce message pour t’aider à découvrir l’essentiel de ta valeur pour Dieu et pour les autres.

    Le miracle qu’il te faut s’ébauche en toi maintenant parce que tu te vois comme Dieu te voit.

Message 17 : ARRACHE À L’INFERIORITE.

    Depuis des milliers d'années l’autoroute des bénédictions de Dieu est clairement illustrée dans la Bible mais les humains à cause de préjugés religieux n’ont pas toujours accepté ces merveilleuses idées.

Le feu roulant de doctrines religieuses contradictoires intimide les gens et les éloigne de Dieu.

Les humanistes tentent depuis des siècles de lancer un appel plus attrayant fondé sur la logique et la raison cherchant à apaiser la conscience des gens. Ils s’écrient « le genre humain est bon », « non » s’écrient les orateurs de la religion traditionnelle, « nous devons souligner le fait que le genre humain est foncièrement mauvais ».

    Ces deux arguments pèchent par la base parce qu’ils ne considèrent que la personne humaine par elle-même. Plutôt que d’affirmer que les gens sont foncièrement bon ou mauvais l’option positive dépasse toute évaluation humaine et part du principe que Dieu est bon.

    Si Dieu est bon tu peux l'être aussi puisque c'est lui qui t'a créé à sa propre image et à sa ressemblance, alors toi, tu peux avoir une dignité et t’estimer toi-même. On ne peut jamais exalter Dieu en dépréciant ses enfants. On m’a souvent reproché de ne pas exposer, attaquer ou condamner les péchés des gens.

    Mais, mon ami, quand une personne humaine n’a pas trouvé comment venir à Dieu, elle se sent déjà assez coupable et condamnée sans que je lui tape sur les doigts. Je préfère t’orienter vers Dieu qui est bon. Il t’aime comme tu es à tel point qu’il a payé le prix suprême en donnant son propre fils Jésus pour te racheter de tout péché en subissant à ta place le châtiment de ton péché et il l’a fait avant que tu saches en avoir besoin.

    Puisqu’il t’a tant aimé même quand tu étais inconscient de sa bonté, cela te donne une raison de croire à ta valeur et à ta dignité divine. Que tu sois foncièrement bon comme le disent les humanistes et les psychologues ou mauvais comme le disent les prêtres, les rabbins et les prédicateurs n’importe guère.

    Sans Dieu tu n’es pas normal, tu ne vis pas au niveau de ton potentiel. La vie telle que Dieu l’a prévue pour toi a trop de valeur pour la déprécier. Il y a tant de choses que tu peux être, que tu peux avoir et que tu peux faire. Se résigner et abandonner l’espoir est un péché qui mène à la dégradation et à la mort.

    Tu es fait pour la vie c’est pourquoi tu lis ces lignes. Alors agrée la voix d’amour qui ne t’attaque pas ni ne te condamne mais te donne une espérance bien fondée en te rappelant que Dieu est là, qu’il est bon et qu’il t’aime.

    Accueille le message d’amour de l’évangile qui dit que Dieu t’a créé pour que tu sois exactement comme lui, que tu es fait pour être Dieu en action qu’il t’apprécie au point d’avoir payé pour toi le prix infini qui t’a arraché à l’infériorité, à la dégradation et au péché.

    Tu peux devenir tout ce que Dieu est. Dieu est le même quand il vit en toi et par toi. Dieu ne change pas lorsqu’il est en toi.

    Une fois que tu acceptes le plan d’amour de Dieu et que tu reçois Jésus Christ dans ta vie tu redeviens Dieu en chair humaine.

    Tu deviens l’expression de Dieu auprès des autres.

    Tu deviens l’amour en action. Tu deviens bon car Dieu en toi est bon, tu détiens une puissance, la puissance de Dieu.

    Ces déclarations peuvent te surprendre, tu te considérais peut-être comme un rien du tout, mais la voie d’amour de Dieu t’encourage à regarder plus loin que ton humanité jusqu’à son plan d’amour et à voir que lorsque tu étais dans la honte Dieu a continué de t’aimer puisqu’il t’a créé pour vivre en toi.

Malgré tes péchés son amour lui a inspiré un moyen de te sauver et de rapprocher de lui. Le prix qu’il a payé prouve ta valeur à ses yeux.

Peut-être ne t’a t’on jamais dit que tu as une telle valeur que Dieu a donné son Fils pour te racheter.

Maintenant cette voie d’amour de Dieu te relève à son niveau, elle te rappelle que tu es d’origine divine, que ta destinée est de réussir, et que son plan amour t’a racheté pour que tu jouisses de la vie abondante pour laquelle il t’a créé.

    Regarde plus loin que toi et vois dieu, découvre ta dignité et ta valeur propre. Que ton coeur trésaille d’un nouvel espoir !

Message 18: Dis lui ta découverte.

    Maintenant permet au maître artiste de te sculpter jusqu’à ce que tout ton potentiel ait vu le jour. Vois-toi comme Dieu te voit, vois tes possibilités illimitées. Tu fais partie d’une équipe gagnante. Toi et Dieu, ensemble, vous êtes invincibles. Dis à Dieu que tu as décidé de faire partie de son plan, d’accepter la valeur qu’il t’attribue, de le recevoir chez toi pour qu’il vive en toi et à travers toi.

Dis ceci à Dieu à haute voix : « Seigneur j’ai entendu ta voix d’amour, je crois que tu m’a parlé à travers ce message. Je serai ce que tu veux que je sois. Jai découvert ton nouveau système de valeurs. J’ai appris le prix que tu as payé pour prouver ma valeur à tes yeux. Ton sang a été versé pour me purifier ».

    Répète cela sans hésiter à haute voix : « Je reçois ta vie nouvelle, merci de m’avoir trop estimé pour me laisser mourir dans mes péchés. Merci pour la puissance qui fait de moi une nouvelle créature. Maintenant je t’accepte pour que tu vives en moi. Le sang de Jésus me purifie. La vie de Jésus me régénère. La joie de Jésus me remplit. Merci de m’intégrer à ton plan. J’ai une mission que personne d’autre ne peut remplir. Je ne condamnerai plus, je ne détruirai plus ce que tu estimes, je suis une nouvelle créature. J’apprécie les autres parce que toi tu les apprécies. Je vois les autres comme tu les vois et je me vois comme tu me vois. Ensemble impossible d’échouer, merci Seigneur, car maintenant tu vis en moi. Au nom de Jésus Amen ».

    Maintenant pour résumer tous ces messages relatifs à ta valeur j’ai formulé un secret minute que tu peux répéter jusqu’à ce que tu sois pleinement conscient de ta valeur propre. Le voici : « J’ai une grande valeur parce que je suis un être de la même espèce que Dieu. Je suis essentiel parce que j’ai part au plan de Dieu. Mon héritage c’est d’avoir le meilleur de Dieu, d’être en communion avec lui et d’utiliser sa puissance et sa richesse pour mon bien et le bien des autres. Je suis créé pour la vie, l’amour, la puissance, la prospérité, le succès et la dignité. Des semences de grandeur sont en moi, Dieu me m’a pas créé pour que je sois un rien du tout, mais pour que je sois vraiment quelqu’un. Je reconnais donc ma valeur propre, je vois que Dieu me destine son style de vie et je sais qu’il me réserve le meilleur de la vie parce que je suis son enfant. Je ne vais plus jamais dévaluer, dénigrer ou détruire ce que Dieu a créé à sa propre image et qui a une telle valeur à ses yeux. J’agrée la voix amicale de Dieu. Il me rappelle mes racines divines, ma suprême raison d’être et son plan amour qui m’aidera désormais à concrétiser, à pleinement apprécier et à toujours partager son meilleur dans la vie ».

 

T.L. Osborn

FIN